Se connecter
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Loango Art

N'Kondi, fétiche à clousLe rôle principal des statuettes à clous de Nkondi est de faire respecter les lois de la communauté.

Le MalafoutierLe malafoutier, c'est celui qui récolte le vin de palme.


Masque YombeLes masques royaux participent de manière active à l'exercice du pouvoir.

La maternitéLes maternités auraient été utilisées dans un culte associé à la fécondité féminine.

Loango Pratique

Simbou ViliArtiste congolaise, Simbou Vili est intimiste et festive, profonde et enivrante... elle promeut un répertoire adapté de thémes traditionnels ruraux de danses et de ballades folk.

L’unité du royaume de Loango de nouveau d’actualité Version imprimable Suggérer par mail
28-08-2010

Session inaugurale de l’association Lu Sindjiku Lu KuiluJe me permets de porter à votre connaissance l’existence de la vidéo ci-dessous, réalisée à l’occasion de la création de l’association “Lusindjiku lu Kuilu.” Il est aisé de traduire cette expression par “tuteur du Kouilou”. Il convient cependant de signaler que ce nom est manifestement bien inspiré. Sémantiquement parlant tuteur renvoie à la notion de support ou armature soutenant une jeune plante. Il y a lieu de comprendre par là que sans une réelle unité au sein du Loango, on ne saurait non seulement faire valablement face aux défis de la modernité, mais l’avenir en serait ipso facto compromis.

Je salue cette démarche visant à unir, à rassembler les filles et fils du Loango en vue non seulement d’affermir les liens génétiques qui caractérisent les forces vives de cette région, mais de traduire dans les faits la réalité biologique véhiculée par le vocable nkakamoeka “un seul et même ancêtre.” Il importe au peuple de Loango de pérenniser les valeurs chères à nos ancêtres, au lieu de sombrer dans une crise atavique, identitaire et politique, laquelle s’avère préjudiciable à la communauté à divers titres.

C’est pour moi un motif de satisfaction de constater que mes efforts visant à informer le grand public sur l’unité historique du peuple de Loango portent du fruit. Je présume que les textes ci-après ont eu un impact certain dans les consciences :

- Quand on passe les Vili pour l'ethnie référentielle du Loango

- Poème de René MAVOUNGOU PAMBOU

L’histoire nous enseigne que, pendant la migration des kongo, c’est à Ngoma Tchilunga que fut pour la première fois scellé l’union et le rassemblement du peuple de Loango (Yombé, Lumbu, Kuni, Vili) et célébré la conquête effective du littoral atlantique et du Mayombe par nos ancêtres. Aujourd’hui c’est la ville de N’banda qui vient d’être témoin d’une initiative, ô combien salutaire, de la revitalisation de la concorde et la cohésion au sein du Loango.

Bakulu vandu, baatu vandu !

René Mavoungou Pambou

Session inaugurale de l’association Lu Sindjiku Lu Kuilu

Session inaugurale de l’association Lu Sindjiku Lu Kuilu
envoyé par Congo-SiteOfficiel. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

 

Loango Histoire

L'histoire authentique du Royaume de Loango

Galerie Photos


Rouen avril 2010, Presentation Dictionnaire Vili

François Soumbou en compagnie des Princes Moë François Fouti-Loemba et Jean Robert Mountou



Rouen avril 2010, Presentation Dictionnaire Vili

Présentation du Dictionnaire Vili par François Soumbou entouré du Prince sacrale Moë François Fouti-Loemba et de Moef Jean Robert Mountou, aussi Prince



Moë Fouti-Loemba François, Ambassadeur pour Paix


Les Obseques du Roi

Prince Moë Fouti-Loemba Francois et son frère cadet Moë Fouti-Loemba
Christian



Deces du Roi Moe Taty 1er

Chapeau en raphia du Roi Moe Taty 1er, appelé Ngundu en langue Fioti-Loango


Sondage

Press-Book

Le Musée régional Mâ Loango de Diosso revalorise et préserve l’héritage culturel du Congo Reportage © "Les Dépèches de Brazzaville" via Congopage

Le royaume de Loango, au Congo-Brazzaville, a de nouveau un roi
AFP, Brazzaville, 13 novembre 2000

La dynastie des Rois régnants au Royaume de Loango
Histoire et tradition, Simbou Vili

© 2007 Copyright Royaume de Loango - Bilala. Tous droits strictement réservés.