Se connecter
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Loango Art

N'Kondi, fétiche à clousLe rôle principal des statuettes à clous de Nkondi est de faire respecter les lois de la communauté.

Le MalafoutierLe malafoutier, c'est celui qui récolte le vin de palme.


Masque YombeLes masques royaux participent de manière active à l'exercice du pouvoir.

La maternitéLes maternités auraient été utilisées dans un culte associé à la fécondité féminine.

Loango Pratique

Simbou ViliArtiste congolaise, Simbou Vili est intimiste et festive, profonde et enivrante... elle promeut un répertoire adapté de thémes traditionnels ruraux de danses et de ballades folk.

Institution Version imprimable Suggérer par mail
22-08-2007

L’organisation institutionnelle du royaume de Loango

Toute l’organisation du royaume repose sur le Roi « Ngangue Mvumba » ou le Mâlongo (s’il réussit aux dures épreuves consécutives aux "pratiques magico-religieuses" qui durent sept ans). Il est le chef de toutes les puissances qui se trouvent sur ses provinces. Il incarne ainsi le pouvoir politique et social du Royaume.

L’organisation institutionnelle du royaume de Loango est globalement la suivante : succession matrilinéaire, choix du nouveau souverain par les Chefs de clan royal « Tchimongo-Lumbu-Tchinkondi », agréé par un Conseil de Nobles (fumu si), autorisation des dieux du royaume (bakisi si), voyage de couronnement qui dure sept ans, canne sculptée (« buta matali »), caractère divin du personnage royal, le chapeau en raphia « ngundu », bracelets, etc.

En effet, au royaume Loango la succession au trône est matrilinéaire. C’est-à-dire qu’en règle générale, les rois ne transmettent pas le trône à leurs propres fils mais plutôt à ses Neveux, fils de leurs sœurs.

L’institution la plus importante après le Mâloango est représentée par les Fumu « princes », membres des deux branches NKondi et Nkata du clan royal issu de la vague conquérante des Buvadji.

La personne du roi est sacrée et entourée d'un rituel complexe. La reine mère et la sœur du roi jouent un rôle important car la succession est matrilinéaire. Le pouvoir absolu du roi est tempéré par un conseil de notables qui sont des chefs locaux détenteurs des terres de leurs ancêtres. Ils assurent la pérennité et la prospérité par leur rôle d’intermédiaire et de conciliateur entre les vivants et les morts.

L'administration n'était pas très différente de celle du Portugal en mille cinq cent trente ; elle était de type féodal avec liens de vassalité des chefs de province vis-à-vis du roi ; mais, comme bien souvent en Afrique, le pouvoir du roi, absolu et sans appel, était cependant soumis à certaines restrictions, le Roi était au préalable choisi (Ku So : la) au sein de la famille « NKondi Tchiloangu » par les Chefs de clan royal « Tchimongo-Lumbu-Tchinkondi » et investit par le Conseil de Notables de Bwali et les chefs de province.

Le roi était toujours assisté par un conseil de gouvernement (cour royale). Les membres du conseil de gouvernement sont choisis dans le clan royal mais les autres clans du royaume peuvent être également représentés à la Cour : les différents corps de métiers (forgerons, tisserands...), les représentants de chaque province, etc.

 

Loango Histoire

L'histoire authentique du Royaume de Loango

Galerie Photos


Mariage de Davy, Fils du Depute Max.

Dimanche 27 juillet 08, Arrivés des Mariés au repas de famille



Les obseques du Roi (suite)

Le Prince Moe Fouti Loemba François et son épouse Béatrice



Famille Royale

Princes héritiers François et Christian Fouti-Loemba à Aix en Provence, la Rotonde, en Juillet 2007



Les Obseques du Roi

Dépouille de Moë Taty Ier, en route vers le cimetière royal Tchibanga-banga
à 2,8 km de Bilala



Rouen avril 2010, Presentation Dictionnaire Vili

Marcel Cussy Directeur CNAM et Jean Serge Mapakou


Sondage

Press-Book

Le Musée régional Mâ Loango de Diosso revalorise et préserve l’héritage culturel du Congo Reportage © "Les Dépèches de Brazzaville" via Congopage

Le royaume de Loango, au Congo-Brazzaville, a de nouveau un roi
AFP, Brazzaville, 13 novembre 2000

La dynastie des Rois régnants au Royaume de Loango
Histoire et tradition, Simbou Vili

© 2007 Copyright Royaume de Loango - Bilala. Tous droits strictement réservés.